Pour la réforme politique et des libertés

Notre programme part d’une nécessité d’adoption de la monarchie parlementaire pour construire une véritable démocratie où le peuple est la source de la souveraineté et de l’autorité. Ceci permettra de bâtir un Etat moderne, qui respecte la séparation des pouvoirs et leur équilibre et leur intégration garantissant également tous les droits de citoyenneté, l’égalité, les libertés, la justice sociale et une répartition équitable de la richesse. Elle représente également  une garantie contre l’extrémisme et le terrorisme,  l’anarchie destructrice et  les interventions étrangères. Elle permet de sauvegarder la sécurité intérieure et l’intégrité territoriale.

Ainsi notre programme politique consiste en:

• Des réformes politiques visant  la séparation des pouvoirs et de l’indépendance  de la justice,  la garantie des droits et des  libertés,  la mise en place d’un  gouvernement responsable et redevable issu des élections libres et transparentes.

• Le renforcement du rôle du Parlement en vue de  jouer pleinement son rôle dans la législation, le suivi et la reddition de comptes.

• La préservation de l’intégrité territoriale et la lutte contre les plans de séparation, ainsi que  le développement de la politique étrangère.

• La démocratisation et le renforcement des institutions de  la gouvernance, ainsi que l’utilisation des rapports et la mise en œuvre  des recommandations.

• L’approbation de  la séparation des pouvoirs financier et politique.

• L’accélération de la mise en œuvre des recommandations de l’Instance de l’Equité  et de la Réconciliation et la révélation de toute la vérité sur les dossiers en instance de résolution et mettre fin à l’impunité.

• Considérer  l’éducation sur les droits de l’homme comme module principal dans le programme de  la formation des responsables chargés de l’exécution de la loi.

• Mettre en place un pacte pour lutter contre la déchéance politique, économique et administrative et la construction d’un Etat des institutions.

• Réduire les hauts salaires, en particulier ceux des ministres, des parlementaires et des hauts fonctionnaires , ainsi que  la suppression de la pension des ministres et des parlementaires .

• Adoption de  l’égalité et promouvoir la situation de la femme et assurer l’ équité  dans  l’accès aux postes de décision.

• Mettre en place les bases d’une régionalisation effective et élargir les attributions des collectivités locales et créer les conditions de leur fonctionnement.  

• Mise en oeuvre effective de l’officialisation de la langue Amazigh selon un agenda précis et contractualisé.

• Le respect de la liberté d’opinion et d’expression et garantir le droit d’accès à l’information.


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez vous maintenant pour recevoir les dernières actualités de la fédération